A NOTER : 27 juin 2019 pour une nouvelle séance de dédicace !

A NOTER –> PROLONGATION DE L’EXPO JUSQU’AU 25 JUILLET 2019

et NOUVELLE SEANCE DE DEDICACE LE 27 JUIN 2019
de 18:00 à 20:00 !!!

Amoureux de Paris ! offrez-vous cent vues de Paris réalisées par Kojiro Akagi ces cinquante dernières années ! Chaque oeuvre est commentée en trois langues, français, anglais et japonais, texte de Kojiro AKAGI également.
Collector 2019 – qui trouvera une place dans votre bibliothèque !

🇫🇷 🇬🇧 AKAGI – CENT VUES DE PARIS
AKAGI – ONE HUNDRED VIEWS OF PARIS
アカギの版画パリ百景
Les Editions de la Galerie de Paris
Prix : 45.00 € – OFFRE DE LANCEMENT
ISBN : 978-2-491013-00-4
Date de parution : 2019-04
Dimensions : 21 x 21 cm
Nombre de pages : 232
Texte multilingue : français-japonais-anglais


Mairie du 15e arrondissement de Paris, 31 rue Péclet –
1er étage – Aile Lecourbe – 75015 PARIS.
Réserver en avance votre exemplaire en remplissant le formulaire, nous vous en remerciant par avance.

Contact : Jean-Luc Masson, 06 46 43 74 63 – https://www.galeriedeparis.fr
infos@galeriedeparis.fr


2019 – AKAGI – CENT VUES DE PARIS 
ONE HUNDRED VIEWS OF PARIS – アカギの版画パリ百景

retrouvez toutes les infos sur la page Facebook : https://www.facebook.com/AKAGIKojiro/

La dernière édition (en trois langues 🇫🇷 🇬🇧 🇯🇵) vient de paraitre.

 

Kojiro AKAGI © 2019

 

 

 

 

 

 

 

AKAGI – CENT VUES DE PARIS
AKAGI – ONE HUNDRED VIEWS OF PARIS
アカギの版画パリ百景
Les Editions de la Galerie de Paris
Prix : 45.00 € 
ISBN : 978-2-491013-00-4
Date de parution : 2019-04
Dimensions : 21 x 21 cm
Nombre de pages : 232
Texte multilingue : français-japonais-anglais

Identifiant pérenne de la notice :

 

Vous pouvez également commander en ligne, merci de remplir le formulaire ci après. 

  • Prix: 45,00 € Quantité :
    Prix spécial signature 35 euros (au lieu de 45 euros) jusqu'au 16 mai 2019 AKAGI - CENT VUES DE PARIS AKAGI - ONE HUNDRED VIEWS OF PARIS アカギの版画パリ百景
    Les Editions de la Galerie de Paris
    Prix : 45.00 €
    ISBN : 978-2-491013-00-4
    Date de parution : 2019-04
    Dimensions : 21 x 21 cm
    Nombre de pages : 232
    Texte multilingue : français-japonais-anglais
    Identifiant pérenne de la notice :
    Prix de 45 euros
  • 0,00 €

Découvrez le 15e arrondissement sous la plume de Kojiro AKAGI !

Philippe GOUJON, 
Maire du 15e

Elisabeth de FRESQUET,
Adjointe au Maire du 15e
chargée de la culture

vous invitent au vernissage de l’exposition de

Monsieur AKAGI

à l’occasion de son 85ème anniversaire

JEUDI 4 AVRIL 2019 À 18H


AKAGI 2018, rue du Ranelagh, © G. Albarello

Découvrir ou redécouvrir le travail du plus parisien des peintres japonais, Kojiro Akagi, qui depuis 55 ans, été comme hiver, plante son chevalet dans les rues de Paris, sera sans doute un grand plaisir pour les habitants du 15e, l’ensemble des parisiens, mais aussi pour les hôtes de notre ville.

D’un talent reconnu, véritable « institution – archives graphiques et historiques de Paris », ce peintre étonnant parcourt les rues parisiennes, à la recherche de vues insolites, qu’il traduit dans son style inimitable : mélange de classicisme et d’audace. Ce grand peintre exposé dans le monde entier, fait partie des collections permanentes du Musée Carnavalet, de nombreuses institutions japonaises tels le Musée Royal Ueno ou encore le Musée Préfectoral « Culture de Kyoto », ses œuvres sont également dans les collections de l’Ambassade du Japon, de la Bibliothèque du Trocadéro ou encore à l’Université d’Okayama… Une très belle pièce à l’huile, la façade de la Notre Dame se trouve au Musée de Vatican et cette liste prestigieuse est loin d’être complète. 

E-129 Rue Miollis
2005, Lithographie, Atelier A Fleur de Pierre 125 tirages + 39 E.A. romain + 7 essais sur papier BFK Rives 47,5 x 65 cm

Akagi, Maître de Paris, on pourrait déjà écrire un roman sur ce sujet-là,

AKAGI Kojiro par Sacha Prijovic le 15 avril 2003

l’artiste connaît souvent mieux la ville que de nombreux parisiens. Plus de 500 « dessins portraits » des quartiers ou des monuments, ont été déjà réalisés témoignages des lieux parfois déjà disparus à jamais… 

Chaque fois que Kojiro Akagi termine le 100e dessins, il s’ensuit la parution d’un nouveau livre, édité sous son control rigoureux et avec ses commentaires, des petites notes historiques sur le choix de ces lieux… Les détails de ces dessins sauront être parfois mille fois plus précieux que des photos, car l’artiste ne se fie qu’à son œil attentif, parfois armé d’une jumelle… « La photo occulte les ombres » dit le peintre – « mon regard est plus sûr, j’aime fixer mon Paris à la minute précise et avec toute sa richesse, graffitis ou petites annonces sur une palissade… et tout cela en gardant l’authentique Beauté de Paris ». 

 

Kojiro AKAGI, Huile sur toile, Primeurs du 15e – marché du quartier – Cours des halles
Mairie du 15e arrondissement - 31 rue Péclet - 75015 PARIS
du vendredi 5 avril 2019 au jeudi 27 juin 2019, 
aux horaires d’accueil du public : lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h et le jeudi de 8h30 à 19h30
Renseignements : www.galeriedeparis.fr - tél. 06 46 43 74 63

Inscriptions aux prochains événements

 

 

Retrouvez les oeuvres de Kojiro AKAGI à ART CAPITAL à partir du 12 février 2019 !

Édition 2019 du salon ART CAPITAL à Paris
Un parcours unique dans l’Art vivant d’aujourd’hui..

Du 13 au 17 février 2019, plus de 2000 artistes présentent leurs œuvres
dans la nef du Grand Palais

Vernissage le 12 février de : 15h à 22h (exclusivement sur invitation)

 

Kojiro AKAGI sera heureux de vous faire découvrir ses dernières créations.

Ouvert au public du Mercredi 13 au Dimanche 17 février
(réservez vos billets en ligne)
Mercredi 13, Vendredi 15, Dimanche 17 Février de : 11h à 20h
Jeudi 14, Samedi 16 Février de : 11h à 22h.

En savoir plus sur : https://artcapital.fr

Akagi : des portraits de ville
aux portraits de vie

art3f Paris – Paris Expo – Pavillon 5 – stand L11 – 
Porte de Versailles, les 1, 2 et 3 février 2019  – SAVE THE DATE

Kojiro Akagi vous présente <BR> Gaëlle & Hélène !

Kojiro Akagi, surnommé le plus parisien des artistes Japonais, trace et retrace patiemment, depuis plus de 50 ans, les mémoires et trésors architecturaux de la capitale. Fasciné par Paris, ce monsieur humble et discret plante son chevalet partout où son œil a été attiré par un détail, une façade, une curiosité, un lieu en voie de disparition qu’il est urgent d’immortaliser.

«Gaëlle (ii) & Hélène (Xi)» – Kojiro Akagi Huile sur toile, 100 x 50 cm

Exceptionnellement, à l’occasion de art3f Paris, Kojiro Akagivous dévoilera son jardin secret, «Les nues d’Akagi» et vous invite à tomber sous le charme de deux de ses modèles : Gaëlle & Hélène

 

 

 

Depuis 2005 Kojiro Akagi est representé par la Galerie de Paris,crée par un couple international de parisiens Jean-Luc Masson et Anna-Filimonova. Cette galerie correspond parfaitement au concept d’activité de Kojiro Akagi car elle se consacre entièrement aux artistes pour qui la ville des Lumière est une source d’inspiration majeur. Ensemble, ils organisent les

 

expositions du Mâitre dans des lieux institutionnels et sur le net.

Contact : Jean-Luc Masson, 33 (0)6 46 43 74 63
Renseignements, invitations, prix, achat / vente 

http://www.galeriedeparis.fr

Télécharger, imprimer et/ou diffuser l’affiche en cliquant sur le lien.
Nous vous en remerciant par avance. 
Galerie de Paris 2019 – Kojiro AKAGI – art3f 2019

 

art3f bouge les lignes des traditionnels salons marchands d’art contemporain, en redonnant à ces événements culturels un côté humain et chaleureux. art3f est un savant mélange entre l’art coup de coeur, l’art abordable et la plus belle représentation artistique du moment.

Les férus d’art et les collectionneurs pourront
rencontrer les artistes en direct et partager avec eux leur amour de l’art de la jeune garde contemporaine internationale à des artistes installés et des oeuvres prestigieuses.

INFOS PRATIQUES : Dates : 1, 2, 3 février 2019
Horaires : Vendredi : 14h à 22h,  Samedi : 10h à 19h
Dimanche : 10h à 19h

Adresse : Paris Expo – Pavillon 5
Porte de Versailles
1 Place de la Porte de Versailles – 75015 Paris

Pour recevoir une invitation gratuite de Kojiro AKAGI suivez le lien 

Invitation gratuite sur demande avant le salon,
après, le prix adulte est de 10 euros.

Retrouver Kojiro AKAGI, à l’occasion du prochain Salon des Beaux Arts 2018 – SNBA – du 13 au 16 décembre 2018

SNBA 2018 –  La prochaine édition du Salon des Beaux Arts aura lieu du 13 au 16 décembre 2018 au Carrousel du Louvre, Paris.

Kojiro Akagi sera heureux de vous retrouver à l’occasion du prochain Salon des Beaux Arts 2018 et de vous présenter ses dernières oeuvres. 

Vernissage le jeudi 13 décembre à partir de 18h

Remise des prix et concert samedi 15 à partir de 18h

Cérémonies shinto, kagami biraki, du thé et du piano et…

Contact : Jean-Luc Masson tél. 06 46 43 74 63 – http://www.galeriedeparis.fr

Carrousel du Louvre, l’Officiel

© AKAGI 2018 – rue du Ranelagh, Paris – photo © G. Albarello

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kojiro Akagi will be happy to meet you at the next 2018 Fine Arts Fair and to present his latest works.

Opening on Thursday December 13th from 18h

Award ceremony and concert Saturday 15 from 18h

Shinto ceremonies, kagami biraki, tea and piano and …

Contact : Jean-Luc Masson tél. 06 46 43 74 63 – http://www.galeriedeparis.fr

Carrousel du Louvre, l’Officiel

Accueil

https://www.facebook.com/events/250126392315455/

Des œuvres reconnaissables par leurs lignes rouges et blanches

Ces œuvres privilégient le patrimoine historique : monuments emblématiques, façades d’immeubles, quartiers anciens… Si la peinture à l’huile est très présente dans son travail, il crée également des dessins à l’aquarelle et des lithographies. 

Ses créations se distinguent par une observation rigoureuse de l’architecture et de l’espace, renforcée par un procédé unique qu’Akagi a découvert et su rendre à la perfection : une peinture à l’huile aux lignes rouges ou blanches en relief épais. 

Il utilise de l’encre de Chine pour définir les contours du dessin, puis le colore à l’aquarelle, toujours sur place, afin de capter les couleurs originales de son modèle.  

Trademark reds and whites

Most of Kojiro Akagi’s pieces focus on historical heritage, featuring iconic monuments, the facades of buildings and older neighbourhoods. Oils feature prominently in his work, along with watercolours and lithographs. 

His artwork is characterised by the utmost attention to the detail in architecture and space, emphasised by a unique technique discovered and perfected by the artist himself: oil painting with characteristic red and white outlines in thick relief. He uses Chinese ink to create the contours of the drawing, then adds watercolour in situ to capture the true colours of the original.  

http://www.salondesbeauxarts.com

赤と白の線

これら作品は歴史的遺産である : ランドマーク、建物のファサード、古い町並み…。 彼の仕事では油絵が有名であるが、水彩画やリトグラフも制作をする。

赤木の作品は、自身で見事にあみだしたユニークなプロセスを経て、建築家のような精密な空間観察力が特徴である : 厚みあるレリーフとして施される、赤や白の線による油絵だ。 彼は写真を撮らず、街角で根気よくデッサンを仕上げ、それを見ながらアトリエで油絵を描く。デッサンは輪郭に墨を、そして原色をとらえるために水彩をつかう。粘り強く各地区を歩き回り、そのずば抜けた観察力でこの街の多様な面を描写するその姿から、赤木 曠児郎は「最もパリジャンらしい日本人画家」と言われる。それぞれの場所、風景に強い思いを持ち、その記憶を絵に描くことで、ついには"彼の"街パリの歴史の語り人になったのである。

 

 

Plus d’infos sur : http://www.salondesbeauxarts.com/

http://www.salondesbeauxarts.com/visiter-salon-beaux-arts/

 
Dates et horaires
 

Le Salon des Beaux Arts se déroulera du 13 au 16 décembre 2018

  • Jeudi 13 décembre de 10 h à 22 h
  • Vendredi 14 décembre de 12 h à 19 h
  • Samedi 15 décembre de 10 h à 22 h
  • Dimanche 16 décembre de 10 h à 18 h

Le vernissage du Salon aura lieu le jeudi 13 décembre à 18 h

La remise des Prix aura lieu le samedi 15 décembre à18 h

Le lieu
 

Carrousel du Louvre

  • 99 rue de Rivoli
    75001 Paris

 

79. Le pont de Bir-Hakeim / ビラッケムの橋 / E-77

Le pont de Bir-Hakeim / E-77 (79) 1992, Lithographie, Atelier Grapholith,120 tirages + 27 E.A. romain,sur papier Arches 47,5 x 64,5 cm.

Le pont de Bir-Hakeim / E-77 / 79
Lithographie, Atelier Grapholith,
120 tirages + 27 E.A. romain,sur papier Arches 47,5 x 64,5 cm.

Disponible à la vente : 950 euros avec cadre, 800 euros sans cadre, renseignements, devis,  infos@galeriedeparis.fr


Le pont de Bir-Hakeim

Appelé autrefois Pont de Passy, il devient, le 18 juin 1949, Pont de Bir-Hakeim afin de commémorer la victoire en juin 1942 d’une bataille acharnée qui a duré deux semaines dans le désert de Libye. Les forces françaises libres ont aidé l’armée anglaise à combattre les chars du corps d’armée de la coalition italo-germanique. C’est un événement important qui a permis aux Forces Françaises Libres du Général de Gaule de se faire reconnaître. La même année, le 16 juillet, 30 000 juifs sont rassemblés par l’armée allemande occupant Paris dans un bâtiment sur la rive droite de ce pont. Ce bâtiment n’existe plus. Ce jour-là fut celui du premier convoi vers les camps de concentration en Allemagne. A la sortie du métro, une stèle a été érigée pour commémorer cette date.

En allant vers la droite, on voit la Maison de la culture du Japon à Paris, inaugurée le 30 mai 1997. C’est un lieu familier pour les Japonais dans ce périmètre historiquement riche.

Quand je suis arrivé à Paris, d’ici jusqu’au sud, le quartier était occupé par les usines Citroën et d’autres constructeurs automobiles. Après leur déménagement en grande banlieue, les terrains vides sont devenus un ensemble immobilier résidentiel nommé Front de Seine. On l’aperçoit le long de la Seine.

Inauguré en 1906, le pont de Bir-Hakeim est un bel exemple de design industriel du début du 20e siècle. La partie haute sert de voie pour le métro de Paris. Sous le pont, une voie pour les voitures et une autre réservée aux piétons. Les lieux, souvent utilisés comme décors de films, sont inscrit aux Monuments Historiques depuis 1986.


Le pont de Bir-Hakeim

Lithograph (1992)

This used to be called the Pont de Passy in the past, but the name was changed to the Pont de Bir-Hakeim on June 18th 1949. The British Armed Forces was struggling against General Rommel’s tank army from the axis of Germany and Italy, fighting fierce battles for two weeks in the Libyan Desert in June 1942. Then the French Free Corps hurried there to assist them the victory. The name was changed to commemorate this. That was a very important event because General de Gaulle’s French Free Corps, which was barely recognised until then, was acknowledged. On July 16th of the same year, 30,000 Parisian Jews were gathered by the occupying German army into the winter cycling stadium, which was located at the right side of the bridge, to be sent out to concentration camps in Germany. The building is no longer there. A memorial stands across the exit of subway still today.

On the left side of the bridge, the Japan Cultural Institute opened on May 31st 1997. This is a place extremely familiar to Japanese people but this history hangs over the area. 

When I came to Paris, south of here the walls of the Citroën car factory and the buildings which developed in around it from 1916 filled the area. All the factories moved to the suburbs in 1976 and the housing complex Front de Seine began to develop in the space vacated by them.

The two-storey bridge opened in 1906 with railway above and the roadway and pavement beneath. This is a beautiful bridge, typifying industrial design of the early 20th century. This is also often used in films and was designated a historical building in 1986.


ビラッケムの橋

リトグラフ(1992)E-77

昔はパッシー橋と呼んでいたのだが、一九四九年六月十八日からビラッケム橋と名前が変わった。一九四二年六月にリビヤ砂漠で二週間の激戦、ドイツとイタリア連合のロンメル将軍の戦車軍団にたいして苦戦していた英国軍の応援に、フランス自由軍団が駆けつけて勝利となったのを記念して、この名前に変わったのである。それまであまり問題にされていなかったドゴール将軍のフランス自由軍団の、存在を認めさせることになった重要な出来事だったのである。同じ年の翌月、七月十六日、この橋の右袂にあった、今は無い建物、冬の競輪場構内に、パリ占領ドイツ軍によって、市内のユダヤ人三万人が集められて、初めてドイツの収容所に送り出された記憶が残り、今も地下鉄の出口の向かいに記念碑が立てられている。橋の左手の袂には、一九九七年五月三一日にパリ日本文化会館がオープン、日本人にも馴染みが深い場所だが、歴史の重みは深いのである。 私のパリに来た頃は、ここから南はズーッと一九一六年にスタートした、シトロエンの自動車工場と、次々発展したその関連の建物と、その塀ばかりが占めていた。一九七六年工場が全部郊外に移転して、その空き地に現在の河沿いのビル群、フロン・ド・セーヌ団地が立ち並び始めたのだった。 橋は一九〇六年に開通したもので、上を地下鉄の高架橋が走り、下が歩道と車道の、二〇世紀初頭工業製品デザインの、美しい橋である。映画にもよく使われる。一九八六年から歴史建造物に指定されている。

 


Kojiro AKAGI participe à la quatrième édition d’art3f Paris

Kojiro Akagi, le « plus parisien des artistes japonais », exposera ses œuvres lors de la quatrième édition d’art3f Paris, les 26, 27 et 28 janvier 2018.

Les peintures d’Akagi offrent au spectateur de multiples facettes inédites de Paris grâce à son regard singulier et à sa technique originale. Les visiteurs y découvriront un extrait de ses cent lithographies dédiées à Paris.

Art3F Paris – 4eme édition
Adresse : Parc Expo – Pavillon 4 – Porte de Versailles1 Place de la Porte de Versailles – 75015 Paris

Dates et horaires : 26, 27, 28 janvier 2018

Vendredi : 14h à 22h – Samedi : 11h à 19h  – Dimanche : 11h à 19h
Prix adulte : 10 euros  – Gratuit pour les mineurs accompagnés

Pour recevoir une invitation gratuite de la part de l’artiste,  contacter http://www.galeriedeparis.fr

Une vision inédite des monuments et quartiers parisiens

La Galerie de Paris a pour ambition d’accueillir des artistes contemporains ayant pour source d’inspiration la ville de Paris. Parmi ces artistes, issus de nombreux pays, Kojiro Akagi, peintre japonais qui révèle, à travers ses œuvres, une réelle fascination pour notre ville et offre une vision inédite de ses monuments et quartiers.

A proposde Kojiro Akagi

Né en 1934 à Okayama-shi au Japon, Kojiro Akagi arrive à Paris en 1963 et entre à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Il commence à travailler d’après nature, posant son chevalet au grès de ses ballades parisiennes. Très vite, il étonne les passants par le choix de ses sujets, la minutie de son travail et sa technique singulière.

Des œuvres reconnaissables par leurs lignes rouges et blanches

Ces œuvres privilégient le patrimoine historique : monuments emblématiques, façades d’immeubles, quartiers anciens… Si la peinture à l’huile est très présente dans son travail, il crée également des dessins à l’aquarelle et des lithographies. Ses créations se distinguent par une observation rigoureuse de l’architecture et de l’espace, renforcée par un procédé unique qu’Akagi a découvert et su rendre à la perfection : une peinture à l’huile aux lignes rouges ou blanches en relief épais. Il utilise de l’encre de Chine pour définir les contours du dessin, puis le colore à l’aquarelle, toujours sur place, afin de capter les couleurs originales de son modèle.  

Ainsi, en arpentant avec obstination chaque quartier de la capitale et en représentant avec une grande précision la ville sous ses multiples facettes, Kojiro Akagi mérite d’être reconnu comme le plus parisien des artistes japonais. Et en se penchant sur la mémoire de chacun de ses lieux et site, il est devenu également un fin connaisseur de histoire de «sa» ville : Paris.

Kojiro Akagi a reçu de nombreuses distinctions : 

  • 1971 : Médaille d’or (aquarelle) au Salon des Artistes Français
  • 1974 : Médaille d’or (peinture) et Hors-Concours au Salon des Artistes Français
  • 1975 : Prix du Président de la République au Salon International d’Art (Musée de Toulon)
  • 1994 : Médaille du Ruban bleu Foncé, Gouvernement Japonais (seconde médaille en 1998)
  • 2000 : Prix galet d’or de l’estampe au festival international du château musée Grimaldi Cagnes-sur-Mer, France.
  • 2002 : Prix Puvis de Chavanne au Salon National des Beaux-Arts, Paris
  • 2005 : Décoration de l’Ordre du Soleil Levant, Rayons d’or avec rosette, Japon. (Equivalent de l’Officier de la Légion d’Honneur en France)
  • 2014 : Remise des insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par Monsieur Arnaud d’Hauterives, secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts.
  • 2014 : Prix VERDAGUER de la peinture 2014 de l’Institut de France par l’Académie des beaux-arts.

art3f Paris 2018

Présence internationale

Kojiro Akagi est exposé dans de grands musées tels que le Musée Carnavalet à Paris où sont présentées 130 œuvres, le Musée Municipal de Toulon, le Musée du Vatican en Italie, le Pat Clark Museum aux Etats-Unis ainsi que de nombreux musées japonais, tel que le Musée Royal Uéno à Tokyo.Ces œuvres sont également présentes dans de nombreuses collections publiques de France, du Japon, de Côte d’Ivoire…Enfin, en le nommant en 2002, Vice-Président d’Honneur, la Société Nationale des Beaux-Arts de France a voulu distinguer son talent et sa singularité dans le monde de l’art.

 

Kojiro Akagi est représenté par la Galerie de Paris © depuis 2006.
Tél. : (33) (0)6 46 43 74 63 – http://www.galeriedeparis.fr

A noter dans vos agendas : le prochain Solo Show de M. AKAGI
aura lieu du 19 au 22 avril 2018 à New York,  Etats-Unis.

 

12. Rue Auber / オーベール通り / E-91

 

Rue Auber - 1996 - E-91

1996, Lithographie, Possolitho, IDL Graphiques,
100 tirages + 25 E.A. romain, sur papier BFK Rives 48,0 x 64,5 cm.

リトグラフ(1996)E-91


Rue Auber

À droite de la place de l’Opéra se trouve la maison Lancel. Créée en 1876, l’enseigne commercialisait des pipes. A partir de 1901, elle propose à la vente des sacs à main en cuir. C’est en 1927 qu’elle ouvre cette grande boutique qui a, depuis, connu trois propriétaires. Elle appartient aujourd’hui à un groupe suisse.

J’ai dessiné ce paysage depuis le 2e étage d’un des bureaux de la société Kakiuchi, entreprise japonaise de textile. Il y a quelques années, Kakiuchi, dont l’activité a débuté bien avant la Seconde Guerre mondiale, était une société spécialisée dans l’importation de produits étrangers. À Tokyo, le parc Asukayama-koen a vu le jour grâce à un don de cette entreprise familiale. C’est de ce lieu que l’on peut admirer une magnifique vue sur le mont Tsukuba. Cette vue a été dessiné par Hiroshige et fait partie de sa série “Cent vues d’Edo”.

Après guerre, le Japon est en pleine reconstruction. Sans aucune réserve monétaire, le pays cherche à exporter ses produits afin de se procurer des devises en dollars. Chaque année, on évalue les dépenses des entreprises japonaises de commerce international en fonction du chiffre d’affaires de l’année précédente. Plus elles exportent leurs produits en dollars, plus elles peuvent réinvestir ces devises l’année suivante. Kakiuchi disait qu’une entreprise comme la sienne faisait très facilement des bénéfices en vendant une partie de ses droits. Cette société n’existe plus depuis 2002.


オーベール通り

オペラ広場の東角にランセルという、一八七六年パイプ屋から始まって、一九〇一年から鞄・ハンドバッグを出し始め、一九二七年からこの場所で続いている、大きな店舗がある。ただしオーナーは三代変わり、現在はスイス系の資本グループのものとなっている。  その建物の三階にカキウチ(垣内)という、日本からの繊維中心の貿易商社のパリ事務所があって、その窓から目の下を描かせてもらった。カキウチは昔、戦前からの舶来物問屋さんで、東京の飛鳥山公園は、この一族の屋敷を寄付して出来たものだという。筑波山の望める、広重江戸百景にも入っている場所である。戦後の日本はまだ廃墟の中から復興中で、外貨準備も少なく、獲得のため輸出振興に励んでいた頃、外貨には枠というものがあって、毎年使える金額が決まっていて、対前年貿易実績により割り当てられ、輸入統制が行われていた。それで外貨の枠を沢山持っていて、その権利を譲渡して売るだけで、貿易商社は商売になっていましたと語っていたが、二〇〇二年に消えて行った会社である。