Le Paris de Kojiro AKAGI ! reportage 2017

Cher Amis, amoureux de Paris,

En avant première, je suis très heureux de vous faire découvrir « Le Paris de Kojiro AKAGI » à travers le dernier reportage de © Galilée Production.

Bonnes fêtes de fin d’année,

Jean-Luc Masson


Le Paris de Kojiro Akagi

Surnommé le plus parisien des artistes Japonais, Kojiro Akagi trace et retrace patiemment, depuis plus de 50 ans, les mémoires et trésors architecturaux de la capitale.

Fasciné par Paris, ce monsieur humble et discret plante son chevalet partout où son œil a été attiré par un détail, une façade, une curiosité, un lieu en voie de disparition qu’il est urgent d’immortaliser.

Ses déambulations dans Paris l’ont amené à explorer tous les recoins de la ville. Rues, immeubles haussmanniens, commerces, demeures de quartier Akagi pose son regard aiguisé sur les plus beaux édifices de la capitale, comme sur des lieux plus confidentiels. Une cour vétuste, une construction moderne, un vestige du passé méritent autant son attention et son coup de pinceau minutieux.

Il a choisi de mettre le bâti au centre de son œuvre et gomme ainsi de ses toiles toute présence humaine qui gênerait la lecture architecturale. On reconnaît ses huiles étonnantes à leur contour en fil d’huile rouge.

A raison d’une dizaine par an, soigneusement réalisées, ce sont donc près de 500 vues de Paris que Kojiro Akagi regroupe dans Peintures du Paris d’Akagi qui compte déjà cinq tomes.

Beaucoup de ses œuvres originales ont été acquises par des collectionneurs et grands amateurs de son travail à la portée quasi historique. Une centaine d’entre elles sont regroupées dans un album intitulé Cent vues de Paris, mais en fait vous en trouverez 105 dans la nouvelle édition.

Non content de les reproduire soigneusement sur des lithographies, gravures, aquarelles, estampes, il en connaît l’histoire intime en des temps où Paris n’était que champs et villages.

Ses œuvres sont exposées dans des musées prestigieux comme le Carnavalet à Paris, le musée de Toulon et de nombreux musées japonais. Kojiro AKAGI a obtenu de nombreux prix et distinctions, parmi lesquels le Prix du Président de la République au Salon international d’art de Toulon en 1975 et le Diplôme d’Honneur et Coupe argent du Ministre des Affaires Étrangères japonais en 2002. En 2014, il est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres et obtient le prix Verdaguer de peinture par l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France.

A 83 ans, Monsieur Akagi vit et peint toujours à Paris.

——————————-

Au plaisir de vous retrouver lors de la quatrième édition d’art3f Paris,
les 26, 27 et 28 janvier 2018.
https://www.facebook.com/events/175329903064543/

 Cent vues de Paris par Kojiro Akagi en vente ici 

Le PARIS d’Akagi tome V Promo jusqu’au 24 décembre 17